3 questions à se poser avant de soumettre le plan marketing 2015 !

A l’heure où tous les responsables marketing sont sur le point de finaliser leur plans pour 2015, voici 3 questions à se poser avant de le soumettre :

PlanMarketing2015

1-Quel niveau de connaissances ai-je de mes clients ? Exit l’emailing de masse, pousser le même message à toute la base de contacts est non seulement passé de mode mais devient carrément inefficace et mal perçu. Il est temps de pousser des messages personnalisés et pertinents afin de maximiser leurs impacts. Comment? C’est simple, si vous ne savez pas à qui vous parlez, vous ne saurez pas quoi dire ! La définition de vos buyers persona est une première étape afin d’en savoir plus sur le profil idéal de vos clients : leurs comportements, leurs motivations, leurs hésitations, leurs freins, leurs centres d’intérêt, les sites et blogs qu’ils consultent…. Cela vous permettra d’élaborer une vraie stratégie de contenue avec des messages et des supports pertinents adaptés à chaque étape de leur parcours d’achat.

2-Qu’est ce que j’ai prévu pour ma stratégie de contenu ? Nous l’avons tous compris, produire et diffuser du contenu de qualité , c’est ce qu’il y a de plus crucial à une stratégie de marketing B2B. C’est ce qui permet de répondre aux attentes des nouveaux acheteurs, plus matures et autonomes dans leur décision et qui souvent réalisent 60% du cycle d’achat sans avoir eu une seule conversation avec le prestataire. Les marques se transforment donc en véritables médias avec des besoins grandissants en contenu. Un contenu qui doit non seulement s’adapter aux différentes plateformes, mais également répondre aux attentes des différents profils d’acheteurs. Afin de s’assurer d’avoir suffisamment de contenus pour supporter les différents programmes marketing, il existe deux options : soit, nous avons suffisamment de ressources en interne pour mettre en place une équipe éditoriale chargée de tenir un calendrier rédactionnel et de produire tout le contenu nécessaire. Soit, il faut allouer un budget spécifique et faire appel à des rédacteurs professionnels externes, free lance ou agence spécialisée, pour assurer un contenu régulier et de qualité. Cette deuxième option permet aux équipes marketing internes de se concentrer principalement sur la startégie du contenu et de la diffusion, d’assurer de la pertinence et la cohérence et de mesurer les résultats.

3) Est ce que je dispose de tous les outils qu’il faut ? Si dans le passé, le plan marketing incluait une succession de campagnes « one shot », avec chacune, un objectif, un message un média et un budget, aujourd’hui on parle davantage d’un plan marketing qui prend en considération tout le parcours client.  Exit donc les tactiques marketing en silos, et bienvenue à l’ère du marketing intégré et cross canal. Les plateformes de marketing automation disposent à la fois d’activité marketing traditionnel : email marketing, mais également, gestion et diffusion de contenu sur les différents médias, lead nurturing, lead scoring et analytics. Selon une étude d’Abeden group, l’utilisation des outils de marketing automation, augmente le taux de conversion de 50%. Il faudrait également s’assurer que sa solution de marketing automation s’intègre facilement avec l’outil de CRM afin de pouvoir aligner les efforts marketing et les efforts commerciaux et mesurer l’impact du marketing sur les ventes, sur l’acquisition de nouveaux clients ainsi que sur le revenu généré.