Recrutement : et si on devenait moins conformistes ?

Dans un contexte économique instable où le marché du travail n’est pas au beau fixe, surtout dans certains secteurs d’activité et pour certaines fonctions notamment en marketing, la posture des entreprise concernant le recrutement consiste à prendre zéro risque. Dès lors qu’un poste s’ouvre, le premier réflexe des DRH et Managers est de trouver la personne qui a les compétences, le parcours et l’expertise sectorielle du poste à pourvoir. Les objectifs/contraintes étant :recrutement super hero

  • il faut que le candidat soit directement opérationnel
  • il faut limiter les coûts de formation
  • Il faut avoir des résultats rapides

Résultats : les perspectives d’évolutions pour les candidats ambitieux sont rares (car tout ce qu’on leur propose c’est de faire ce qu’ils savent faire, rien de plus) et les candidats ayant des ambitions de réorientations, quel que soit leurs potentiels, se trouvent sans aucun espoir ! Contrairement aux pays anglo-saxons, où la motivation, l’expériences et les aptitudes personnelles comptent tout autant sinon plus que les aptitudes professionnelles, dans certains pays, notamment, en France les trois principaux critères de recrutement sont souvent : la bonne école d’ingénieur ou de commerce, l’expertise sectorielle/métier et le bon réseau.

Il existe un vivier de candidats motivés, avec énormément de potentiel et de volonté qui souhaitent soit découvrir de nouvelles perspectives soit trouver de nouvelles pistes d’épanouissement professionnel. Pour cela ils sont prêts à redoubler d’effort pour acquérir « le savoir faire » manquant, relever les défis et prouver qu’ils peuvent réussir.

Dès lors qu’on a de la volonté, des convictions, des valeurs, de la passion, de la motivation, un brin d’intuition, une méthodologie, de l’inspiration et quelques recettes de succès, on peut réussir quelque soit le défi. Parmi les personnes qui me viennent à l’esprit, il y a évidemment Richard Branson, le fondateur de Virgin. il a démarré par la vente des disques (Virgin Megastore), il est aujourd’hui à la tête d’un groupe ultra diversifié: une compagnie aérienne (Virgin Airlines), Virgin mobile (téléphonie) , Virgin Cola (sodas), Virgin active (sport), Virgin Money (finance)….
Autre leader incontestable qui a prouvé sa capacité à bouleverser le « status quo » et à créer plus qu’une marque, mais un véritable mouvement social grâce à sa base line « think different », c’est évidemment le fondateur d’Apple : Steve Jobs. Après avoir révolutionné l’ordinateur avec le lancement des Mac, il a révolutionné les smartphones, il a lancé les tablettes et à crée un nouveau mode de consommation de musique (iTunes) sans oublier son passage par Les Studios Pixar qu’il a transformé en « success story »avant de les vendre à Disney !

Ceci étant dit, n’est-il pas temps de bouleverser le « status quo » de nos méthodes de recrutement ? Chercher de nouveaux talents, donner davantage de chances aux personnes à fort potentiel ? Ne pas chasser systématiquement chez les concurrents ?

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s